jejouedupiano.com

apprendre le piano sur jejouedupiano.com

20 février 2011

Fin de la série 4

4 mois pile, voilà le temps que cela m'aura pris pour boucler la série 4 sans son répertoire.
J'ai pris un peu plus mon temps cette fois-ci, les morceaux étant plus difficiles, il est normal d'y consacrer un peu plus de travail.

Malgré les exercices d'écriture de notes, la clé de fa ne m'est pas encore familière mais je compte sur les titres du répertoire 4 pour m'améliorer. Il ne faut pas oublier que c'est dans cette série que la clé de fa est abordée et connaissant la pédagogie de la méthode, je suis certain que M. Colin souhaite prendre le temps nécessaire pour son apprentissage.

Dans cette série, j'ai passé un peu plus de temps sur l'aspect technique comme muscler les doigts faibles, travailler la vélocité, bien suivre les doigtés ... Il est vrai que dans les premières séries, la fougue du débutant nous pousse à enchaîner les morceaux en ayant comme secret espoir de pouvoir jouer rapidement nos morceaux fétiches et en négligeant de ce fait la sensibilité du jeu. Or, je trouve que c'est cet élément qui est le plus important et sans doute le plus difficile à restituer.

Pour cette série j'ai opté pour la carte de l'humilité, en abordant chaque morceau comme un exercice. Une fois maîtrisé, j'essayais de le jouer avec ma sensibilité quitte à ne pas jouer comme sur le CD. Il y a d'ailleurs certains morceaux qui me touchaient moins que d'autres et que je jouais sans conviction comme Danse Joyeuse.

Le "ma" de ma sensibilité à tout son sens car vous prenez le même morceau joué par différents élèves, chacun l'interprétera à sa façon. J'ai remarqué également que je jouais mieux l'après midi ou le soir que le matin, il est rare que je réussisse un bon enregistrement le matin (ce qui est le contraire chez d'autres élèves).

Je passe maintenant au répertoire de la série 4 et d'après ce que j'ai pu entendre, quelques morceaux sont magnifiques.

Voici le premier du répertoire qui s'intitule "le village de mon enfance", moi qui ai habité en HLM, en l'interprétant je voyais plutôt des barres d'immeubles que d'immenses pâtures à perte de vue :-).

Le morceau se joue avec les 2 clés et la difficulté réside dans la main gauche qui démarre avec des accords. Il faut ici travailler la souplesse du poignet pour éviter de frapper les notes. Le doigté de la main droite demande également un peu d'attention.

Bonne écoute !


Le village de mon enfance :
Google+