jejouedupiano.com

apprendre le piano sur jejouedupiano.com

12 septembre 2012

[1/3] Albinoni - Adagio

12 septembre, je passe à un autre titre de niveau 1. J'ai regardé le choix proposé par Elie dans la catégorie variétés mais rien ne m'a vraiment convaincu, j'ai une culture musicale très rock et axée anglo-saxonne et les adaptations proposées sont majoritairement de la variété française (années 60 à 80). Je sais que chaque titre comporte des points techniques intéressants à étudier mais je n'étais pas très inspiré ce jour pour jouer du Serge Regianni, Edith Piaf ou Marie Myriam.

Finalement mon choix s'est porté sur du classique, l'Adagio d'Albinoni. Contrairment à la danse hongroise de Brahms qui est dopée aux vitamines C, ce titre va me faire travailler la douceur dans les nuances. La mélodie m'a touché car un sentiment de tristesse s'y dégage et c'est ce genre d'ambiance teintée de mélancolie qui m'a donné l'envie de jouer de cet instrument qu'est le piano.

Revers de la médaille, ce titre me parait plus compliqué (et c'est une version simplifiée) que les titres de variétés de même niveau mais je me trompe peut-être, nous verrons bien, de toute façon le meilleur moyen est encore d'essayer. Cerise sur le gateau, Elie m'a proposé par la suite de l'enrichir, il a de la suite dans les idées, j'espère qu'il restera raisonnable parce que pour l'instant la version actuelle me suffit amplement !!!

Selon wikipedia, je cite : " L'Adagio d'Albinoni, très connu du grand public, est en réalité une œuvre composée en 1945 par Remo Giazotto et éditée en 1958 à partir du fragment d'une sonate perdue d'Albinoni."

 Je suis certain que vous l'avez déjà entendu quelque part, soit :
  • dans une cabine d'ascenseur
  • égaré dans un vaste parking de centre commercial bipant votre voiture comme un damné
  • dans l'espace toilettes d'une grande chaine de restauration
  • ou plus dignement, interprété par un grand maitre dans une salle de concert 
et bientôt ici, enfin j'espère avec les modestes moyens du bord ^^ !
Allez je suis sympa, je vous remets le titre en tête.

Version classique (extended version) :


Une version pourrie de Lara Fabian :


Et une version brushing metal interprétée par Yngwie Malmsteen, un sacré tripoteur de manches :

Suite au prochain numéro ...
Google+